→ la riso ?

La risographie est une technique d’impression très particulière basée sur le principe de reproduction par pochoir (un peu comme la sérigraphie).Cette méthode de reproduction est rapide et peu couteuse, et est rentable à partir d’une trentaine d’exemplaires. Cette méthode est basée sur quelques principes.

_couleurs
_Imprimer en ton direct. C’est à dire qu’on imprime une couleur à la fois. Contrairement à une imprimante de maison ou chez un reprographe, aucun mélange de couleur n’est fait (normalement fait à partir de quatre couleurs, le cyan, le magenta, le jaune et le noir). Le ton direct offre donc des couleurs très vives et pures, ainsi que la possibilité d’imprimer avec des encres spécifiques comme des encres fluos ou métalliques.
_trame
_ La reproduction par pochoir passe automatiquement par le tramage des visuels (conversion d’une image en un tas de petits points). La machine gère cette étapes toute seule il ne faut donc surtout pas tramer son visuel au préalable, au risque de voir son visuel tramé deux fois et de perdre donc du détail. Ce tramage produit par la machine va alors permettre de créer des formes de trames différentes, ce qui donne un grain particulier et un aspect unique à l’impression riso.
_fonctionnement
_ Une couleur = un passage en machine. Pour imprimer en deux couleurs il faut donc faire un premier passage, reprendre les feuilles, les remettre dans la machine et faire un second passage. Donc pour un A3 recto verso en deux couleurs, il faudra donc quatre passages en machine: deux passages recto (un pour chaque couleur) et deux passages verso.
_encre
_ L’encre riso est très spécifique et sèche en étant absorbée par le papier. On privilégie donc des papiers dits « bouffants ». Les papiers brillants et pelliculés sont proscrits car l’encre ne sèchera jamais dessus. Mais ce n’est pas le seule spécificité de l’encre RISO. En effet, elle est translucide, ce qui permet aussi de créer des mélanges de couleurs lors de la superposition à l’impression. Par exemple une zone jaune avec une impression bleue par dessus donnera une impression verte et ainsi de suite. Afin de se faire une idée du rendu de superposition lors de la composition de votre fichier, vous pouvez activer l’effet « produits » dans l’onglet « transparence » sur photoshop afin de simuler le rendu final. Le résultat sur l’écran sera approximatif mais permet de se projeter correctemenT.
_dimensions
_ Au studio a2 nous utilisons une riso EZ350, ce qui nous permet d’imprimer jusqu’a 410x287mm. Cela correspond à un format A3 avec 1cm de marge de chaque coté. Si vous souhaitez réaliser un projet à bords perdus, il faudra alors dans ce cas prendre en compte une zone de 4mm minimum inscrite dans ce format.
_écologie
_La technologie RISO, repose sur un procédé d’impression à froid très peu gourmand en énergie. Elle intègre la dimension écologique dès la conception de ses produits en réalisant des encres composées de soja et ne contenant aucun solvant.

→ particularités

L’impression riso étant une technique qu’on pourrait qualifier de « semi-automatique semi-artisanale », aucune impression ne sera parfaitement la même et présentera de légères imperfections. Ces défauts font partie intégrante du processus et font aussi tout le charme de l’impression en risographie.

_alignement
_Le calage. Lorsque l’on imprime en plusieurs couleurs, il faut passer et repasser les feuilles dans la machine, ce qui crée souvent de légers décalages entre les couches, qui seront différents d’une feuille à l’autre. Il est donc déconseillé de jouer sur des superpositions de minuscules éléments de couleurs sauf si le décalage est l’effet recherché.
_aplat
_Les gros aplats ne seront jamais parfaitement couverts.
_maculage
_ Si vous travaillez de gros visuels en plusieurs couleurs, des traces de roulettes peuvent apparaitre. Pas de panique ! Elles disparaissent avec un coup de gomme !
_ L’encre séchant lentement, des traces de manipulation peuvent également apparaitre: transferts d’encre d’une page à l’autre, traces de doigts. Encore une fois, un coup de gomme suffit.

→ fichier

_préparation du fichier
Pour que votre fichier soit utilisable, quelques règles s’imposent:
_PDF aplati et différent pour chaque couche de couleur (aucune information de calques)
_fichiers en niveaux de gris ou N&B
_dimensions maximales d’impressions respectées
_contraintes
De par son caractère unique, la riso impose quelques contraintes:
_la riso ne permet pas d’imprimer de grands aplats sur toute la surface de la feuille. Il faut donc, dans le cas de grand aplats, les tramer à 50%, et idéalement éviter les trop grandes couvertures d’encre au niveau des zones d’alimentation du papier
_pas de typographie en dessous de 8pt
_pas de niveau de gris entre 0-10%, ils n’apparaitront pas à l’impression
_pas de tracé inférieur à 0,25pt
_perdu ?
Si cette partie était du charabia pour vous, nous proposons également l’option de préparer vos fichiers pour l’impression (séparation des couches, bon format, imposition, etc). Pour cela, n’hésitez pas à prendre contact.
exemple-marge-+-bord-perdu

→ devis

Pour réaliser nos devis nous nous basons sur :
_le format
_la présence ou non de bord perdu
_le nombre de pages
_le type de papier choisi
_le nombre de couleurs sur chaque page
_le type de façonnage, si nécessaire
_le nombre d’exemplaire
Si votre projet ne rentre toujours pas dans ces critères, que vous avez un doute ou que vous avez besoin de plus d’éclaircissements sur l’impression riso, vous pouvez entrer en contact avec nous et nous nous ferons un plaisir de vous guider pour la réalisation de votre projet.